Aliments ultra-transformés: une consommation élevée augmente le risque d’obésité et plus

plateau de beignets

La consommation d’aliments ultra-transformés (UPF) semble être associée au développement de l’obésité et d’autres maladies non transmissibles. Pour la première fois, les preuves existantes ont été recueillies dans le cadre d’une vaste revue systématique pour évaluer l’association entre la consommation d’UPF et la santé.

Ils ont été inclus dans l’examen 20 études (12 études de cohorte et 8 études transversales), pour un total de 334114 participants, qui a évalué l’association de la FUP et des résultats tels que le risque de mortalité, les maladies cardiovasculaires et coronariennes, les maladies cérébrovasculaires, l’hypertension, le syndrome métabolique, l’obésité, la dépression, le syndrome du côlon irritable, le cancer, l’asthme et la fragilité à l’âge gériatrique (1). Toutes les études utilisées, pour la classification des aliments, le Système NOVA (1).

Mortalité: Les études qui ont examiné l’association entre la consommation de FUP et le risque de mortalité toutes causes confondues ont rapporté une association positive significative, indiquant qu’une consommation élevée de FUP est associée à un risque accru de mortalité (1) .

Surpoids et obésité: il semble que la consommation d’UPF joue effectivement un rôle dans l’épidémie mondiale d’obésité. Plusieurs études ont en effet rapporté une association positive pour le surpoids et l’obésité, en particulier une association positive a été trouvée entre la forte consommation d’UPF et l’obésité abdominale (1). Des effets plus importants ont été observés chez les femmes (1). En outre, dans une étude menée sur des femmes adultes ayant des grossesses uniques, les auteurs ont trouvé une association positive entre la consommation de FUP et le statut d’obésité pendant la grossesse (1).

Maladies cardiovasculaires: 2 études de cohorte ont montré qu’une consommation élevée de FUP augmente le risque de maladie cardiovasculaire, de maladie coronarienne, de maladie cérébrovasculaire et d’hypertension (1).

Syndrome métabolique: 2 études transversales ont rapporté une association significative entre la consommation de FUP et le syndrome métabolique, augmentant les preuves à l’appui de l’association entre la consommation de FUP et les maladies non transmissibles liées à l’alimentation (1).

Cancer: une étude de cohorte menée sur 104980 sujets (≥ 18 ans), après un suivi de 5 ans, a montré une association positive entre la consommation de FUP et le risque global et de cancer du sein, ce dernier dans le cas des femmes postménopausique (1).

Problèmes respiratoires: Une étude transversale a révélé une association positive entre la consommation de FUP et le risque d’asthme et de respiration sifflante chez les adolescents (1). De plus, l’association était plus forte chez les adolescents de sexe masculin qui ne consommaient pas régulièrement de fruits et légumes (1).

Maladies gastro-intestinales: Une étude de cohorte a révélé, sur un échantillon d’adultes français, qu’une consommation élevée d’UPF augmente simultanément le risque de syndrome du côlon irritable et de dyspepsie fonctionnelle (1).

Santé mentale: 2 études de cohorte ont examiné l’association entre la consommation de FUP et le risque de dépression, toutes deux rapportant une association positive (1).

Fragilité chez les personnes âgées: une étude de cohorte, avec un suivi de 3,5 ans, a étudié l’association entre la consommation de FUP et le risque d’incident de fragilité chez les personnes âgées, suggérant une association positive (1).

En plus de cette revue, une étude récente a évalué leassociation entre la consommation d’UPF et le vieillissement, sur un échantillon de 886 participants âgés de 57 à 91 ans: Une consommation de FUP supérieure à 3 portions par jour était associée à un risque plus élevé d’avoir des télomères plus courts (la longueur des télomères est un marqueur de l’âge biologique) (2).

  1. Chen, X., Zhang, Z., Yang, H., Qiu, P., Wang, H., Wang, F.,… et Nie, J. (2020). Consommation d’aliments ultra-transformés et résultats pour la santé: une revue systématique des études épidémiologiques. Journal de la nutrition, 19 (1), 1-10.
  2. Alonso-Pedrero, L., Ojeda-Rodríguez, A., Martínez-González, MA, Zalba, G., Bes-Rastrollo, M., et Marti, A. (2020). Consommation d’aliments ultra-transformés et risque de télomères courts dans une population âgée de la Seguimiento Universidad de Navarra (SUN).

Les articles pour votre intéret

Je ne maigri pas malgré les régimes que j’ai suivi
Les huiles essentielles peuvent-elles vous aider à perdre du poids?
À quoi s'attendre si vous arrêtez de manger de la viande
Manger pour bloquer l'absorption du plomb
Quatre façons de savoir si votre relation avec la nourriture est rompue
Le pain à l'avoine est-il le même que le pain complet?
3 idées saines et savoureuses - Nutrition & Recherche
Les maux de tête chroniques sont une douleur
Nutrition du chou-fleur: faits et avantages
Vaccins antipneumococciques pour les personnes âgées - familydoctor.org - Otop-nutrition.fr
3 recettes avec l'oeuf cosmique ... la citrouille! - Nutrition et recherche
L'Inde dans votre assiette - Nutrition & Recherche
Recette de barre protéinée maison saine (sans produits laitiers, végétalienne, biologique, paléo)
Régime cholesterol : conseils pratiques
Brûler les graisses ou brûler de l'argent?
Burger King embrasse McDonald's dans la campagne Helsinki Pride
Aurelio De Laurenti est positif pour Covid-19: il avait blâmé les huîtres
Chef de villégiature accusé d'homophobie à Fasano: la défense de la structure, "c'est tout faux"
Régime anti-cancer : manger pour réduire les risques
Régime alimentaire pour la phénylcétonurie: nouvelles orientations pratiques du Royaume-Uni
Garder la ligne, c’est plus facile avec le régime fibre
Nous utilisons toujours des objectifs caloriques. Voici pourquoi c'est un problème.
Dois-je COVID-19 ou grippe?
Les aliments anticholestérol et leurs énigmes
Les grandes lignes d'une alimentation-minceur
Aide fiable pour l'aggravation des symptômes du RGO
Qu’est-ce que le régime Scarsdale ?
Bientôt l’été, débarrassez-vous de votre cellulite !
Intégrer le retour au travail après COVID-19
La recherche montre-t-elle qu'une perte de poids lente est la meilleure?
Niko Romito prolonge son menu 20real20 jusqu'à la fin de l'année
Nutrition et prévention du cancer - Partie I - Nutrition et recherche
Royaume-Uni: une famille trouve 55000 euros de crustacés très chers sur la plage
Smoothie aux cerises et baies | Nutrition dépouillée
Une cuillère à café d'épices dans l'assiette pour réduire l'inflammation
Recette - Beignets au four
Mincir grâce à la phytothérapie
Régime végétarien : infos et conseils
Purifier votre organisme après les fêtes
Immune Booster Herbalife pour votre système immunitaire
Exposition des adultes au plomb | Otop-nutrition.fr
Les secrets du régime détox et du jeûne
Pape François: "La nourriture est un plaisir divin, comme le sexe"
Bakery Resturant & Pizza Torino, critique: pizzeria métropolitaine sans prétention
L'excès de poids pendant la grossesse est associé à un risque plus élevé d'allergies
Pain aux bananes et café aux baies d'aronia - Nutrition & Recherche
Les aliments coupe-faim
Le lait ferait-il perdre du poids ?
Oncologie: influencer le métabolisme du glucose pour augmenter l'efficacité des traitements
L'importance d'une bonne hydratation
Belle et mince avant l'été
Comment faire pour mincir du ventre seulement ?
Test COVID-19
Comment remplacer le sucre: 15 alternatives
Comment maigrir après les fêtes ?
Comment Perdre du Ventre et Retrouver un Ventre Plat ?
Le microbiote chez les jeunes étudiants italiens: comment évolue-t-il selon le mode de vie?
quels sont-ils et quels bénéfices apportent-ils à la santé? - Nutrition et recherche
Le guide du cerveau sain
Ne pas grossir pendant les fêtes