Comment gérer boulimie et stress ?

Notre organisme, face à différentes sortes de pressions extérieures peut réagir en adoptant un comportement alimentaire inapproprié comme la boulimie. Nous avons rassemblé pour vous l’essentiel des causes de ce phénomène pour vous apporter quelques solutions.

La boulimie se manifeste par l’ingestion d’une quantité importante d’aliments suivie d’actes compensatoires qu’est la purge de l’organisme par des vomissements provoqués, ou l’utilisation de laxatifs ou d’exercices physiques intensifs.

Qu’est-ce qui déclenche la boulimie ?

Le stress est très souvent à l’origine de la boulimie. En effet, en réponse à diverses pressions extérieures telles que anxiété ou émotions négatives, la personne boulimique se réconforte en consommant des aliments, surtout ceux qu’elle apprécie ; puis rattrapé par un sentiment de culpabilité, cherche ensuite à manager en faisant appel à des actes non spécifiques.

La boulimie peut prendre également naissance par le stress causé par un régime minceur à l’issu duquel une personne devient boulimique car elle tente de réduire son stress dû aux interdits alimentaires durant la période du régime.

Le stress fait disparaitre d’une personne boulimique toute sensation alimentaire (faim ou satiété), et par manque de sensation et de plaisir, cette dernière n’arrive plus à réduire sa consommation d’aliments.

Comment gérer les problèmes ?

Il n’y a donc pas seulement la boulimie à combattre, mais il s’agit surtout de trouver l’origine du stress qui conduit à la boulimie. Ainsi, réduire le stress et l’anxieté permet de diminuer quelques cas de boulimie. Il est bien évidement recommandé de se faire aider par des spécialistes dans ce domaine comme les spécialistes de l’alimentation et du surpoids (nutritionnistes, diététiciens), les psychiatres ou à défaut les médecins généralistes pour trouver des solutions thérapeutiques adaptées et efficaces.